coulgens

 

Coulgens a accueilli jeudi l’assemblée générale du Syndicat départemental pour l’informatique et les technologies de communication (Sditec) de la Charente. Le président Rémy Merle a ouvert la séance, assisté de son directeur Gérard Liot, en présence du conseiller régional Ramblière.

«L’an passé, nous avons accueilli 10 nouveaux adhérents. 251 collectivités composent ce syndicat avec 183 communes, 15 CDC, 46 syndicats et 7 établissements médico-sociaux. Les adhérents demandent encore plus de services informatiques et nous confient des tâches autrefois réalisées par les éditeurs historiques. Ce témoignage de confiance nous donne une responsabilité plus grande chaque année».

La bonne santé financière permet de ne pas augmenter les coûts d’adhésion et d’y inclure de nouvelles prestations (marchés publics, mise à jour des réseaux pour le guichet unique…). Le nouveau certificat électronique est minoré et passe pour trois ans de 213€ à 100€.

Des travaux sont en cours pour la mise en ligne des métadonnées géographiques sur internet avec le conseil général, l’archivage électronique et un nouvel outil qui va devenir rapidement indispensable en Charente. C’est un environnement numérique de travail qui sera présenté en septembre pour la journée de l’e-administration organisée par le Sditec et ses partenaires. L’expérimentation pour l’envoi des actes budgétaires a été un succès. 7 stagiaires ont été accueillis lors de conventions de formation avec l’éducation nationale. 130 personnes ont suivi une formation.

Un des derniers logiciels «Sdit’élève» a été validé par l’éducation nationale. La numérisation des actes d’état civil pour 1€ l’acte sera renouvelée cette année.

De gros chantiers sont en cours: dématérialisation de l’état civil, téléservice réseaux et canalisations, dématérialisations de l’urbanisme, parcellaire cadastral unique, liste électorale, registres communaux… . Le syndicat a donc de nombreuses actions à conduire, sans oublier le partenariat avec le groupe Sud Ouest pour les annonces des marchés publics (Photo CL).